Un grand nombre de référentiels président et garantissent la prise en charge correcte du patient à partir d’un prélèvement sanguin.

Nous avons d’ailleurs décrit dans la vie du labo l’ensemble de cette phase pré-analytique dans une série de 5 articles.

Nous vous proposons de nous concentrer sur l’importance critique de la température tout au long de ce processus.

La température: quel impact dans le prélèvement ?

Une fois le prélèvement réalisé, la température de conservation ainsi que la durée de conservation sont totalement dépendantes du type d’analyse.

Selon ces éléments, il convient d’adapter la solution de conditionnement de l’échantillon prélevé et de mettre en place une stratégie de maitrise de sa température.

Le transport : une étape normée pour la maitrise de la température

Le transport d’échantillons biologique est normé. La norme ISO 15189 – Laboratoires de biologie médicale : Exigences concernant la qualité et la compétence – consacre un paragraphe (5.4.5) au transport échantillon dans lequel est stipulé :

« Le laboratoire doit disposer d’une procédure documentée pour s’assurer que les échantillons sont transportés

  1. a) en respectant un délai approprié à la nature des examens demandés et à la discipline concernée,
  2. b) à un intervalle de température spécifié pour le prélèvement et la manipulation des échantillons et avec les agents stabilisants recommandés pour assurer l’intégrité des échantillons, et
  3. c) d’une manière qui garantit l’intégrité de l’échantillon et la sécurité pour le transporteur, le grand public et le laboratoire destinataire, conformément aux exigences établies. »

Il est donc impératif de respecter les instructions d’emballage décrites dans l’ADR (Accord for Dangerous goods by Roads) en utilisant une solution de transport en triple emballage dont soit l’emballage secondaire, soit l’emballage extérieur sera rigide.

Nos clients témoignent d’ailleurs dans ce blog du challenge représenté par le respect de l’ADR.

Cette solution doit permettre la mise en sécurité des utilisateurs et le respect de l’intégrité de l’échantillon.

Le laboratoire dispose de recommandations pour les différentes analyses (température, durée de stabilité, centrifugation) : source = GFHT + sources multiples (SIDIV, HAS, SFM, etc.).

Prenons le cas des échantillons destinés à l’analyse des cryoglobulines ainsi que pour les facteurs de coagulation :

Cas Cryoglobulines Column 3
Type d’échantillons Sang Sang
Conditionnement de l’échantillon pour le transport 1 : Tube de sang résistant 95kPa

2 : Sachet de transport étanche

3 : Glacière avec système eutectique ou caisson de transport à contrôle électronique de la température

1 : Tube citrate, résistant 95kPa

2 : Sachet de transport étanche

3 : Glacière

Température de transport 37 °C 15-25 °C (Source REMIC)

Des consignes concernant les conditions de transport sont également disponibles dans la publication

WHO/DIL/LAB/99.1 Rev.2 dont vous trouverez un extrait ci-dessous :

LABELIANS propose des solutions LABELIANS lines de transport adaptées à la typologie du prélèvement, à la quantité et aux conditions de température exigées par le type d’analyse

L’utilisation d’enregistreurs de températures nécessite la mise en place d’un suivi métrologique.

Le e laboratoire de métrologie LABELIANS smart service vous accompagne dans les prestations liées à la température: Etalonnage des chaines des thermomètres (chaines de températures) :

REFERENCE SERVICE
CHAMPILEMAJLOG Fourniture et remplacement des pièces d’usure et des batteries, mise à jour logiciel
CHAQUACON Nombre total de points de consignes
CHAQUALOTS Nombre de lots de sondes à étalonner
CHAQUASON Nombre total de sondes à étalonner
CHATABCON Tableau de conformité des chaines de températures étalonnées

L’arrivée au plateau technique, l’analyse et la nécessité de préserver des températures conformes dans les instruments

Il est nécessaire de maîtriser la température ambiante dans toutes les pièces ou sont entreposés les tubes/flacons/contenants qu’ils soient pleins ou vides.

Les échantillons doivent être stockés dans les mêmes conditions que celles mises en place pour le transport jusqu’à l’étape de centrifugation ou le stockage en étuve.

Ces étapes nécessitent de s’assurer que les températures sont conformes dans ces instruments.

Pour cela, il existe des solutions permettant de caractériser la température pendant la phase dynamique de centrifugation ou encore dans les enceintes.

LABELIANS smart service peut accompagner les laboratoires pour qu’ils aient la garantie de la bonne maîtrise de la température dans les différents instruments intervenant tout au long du process.

Prestations proposées par le laboratoire de métrologie LABELIANS smart service : Caractérisation dynamique des centrifugeuses sous accréditation COFRAC :

REFERENCE SERVICE
CARCENETATRA1C Caractérisation dynamique d’une centrifugeuse pour une consigne de température en régime transitoire et établi
CARCENETA1C Caractérisation dynamique d’une centrifugeuse pour une consigne de température en régime établi
CARCENTRA1C Caractérisation dynamique d’une centrifugeuse pour une consigne de température en régime transitoire

D’ailleurs, vous êtes-vous déjà demandé Pourquoi la température de consigne d’une centrifugeuse était de +4°C – +/- 2°C alors que pour une armoire réfrigérée, cette température était de +5°C – +/- 3°C ?

Nous vous répondons : « l’échauffement connu des échantillons lors des phases de chargement de la centrifugeuse avait amené les laboratoires à réduire la température de consigne et les EMT par rapport aux spécifications ». Aujourd’hui cette pratique perdure.

A noter qu’une fois l’échantillon pris en charge par un automate, la maitrise des conditions de température de l’échantillon est sous l’entière responsabilité des fabricants d’automates.

En analytique, il est également possible d’avoir besoin d’un bain-Marie qui nécessite le contrôle avec des sondes lors de l’utilisation mais aussi soumis à la réalisation de cartographie.

L’analyse terminée, l’échantillon est placé à l’archivage en froid négatif ou positif

L’archivage sera réalisé en armoire réfrigéré en froid négatif ou froid positif selon le type d’analyse et la durée de conservation.

Cette étape nécessite de s’assurer de la stabilité et de la conformité de la température de stockage à des spécifications données.

Prestations proposées par le laboratoire de métrologie LABELIANS smart service : Caractérisation des enceintes thermostatiques sous accréditation COFRAC :

REFERENCE SERVICE
CARTOENCE15C Caractérisation d’une chambre froide ou d’un volume >2m3 pour une consigne de température en régime établi
COMCARTEMETA1C Caractérisation d’un combiné congélateur-réfrigérateur pour une consigne de température en régime établi
CARTOCOFRAC-80 Caractérisation d’un congélateur -80°C pour une consigne de température en régime établi
CARTOENCE9C Caractérisation d’une enceinte <2m3 pour une consigne de température en régime établi

A chaque étape des process pré-analytique et analytique, la qualité du résultat, sa répétabilité et sa fiabilité dépendent très étroitement de la maitrise des températures.

Au fil de chaque processus nous sommes à vos côtés pour vous soutenir dans la maitrise et la garantie du rendu patient.